En 2015, les céréaliers ont privilégié les semences fermières au détriment des certifiées

3 mai 2016 • Lucie Debuire • La Dépêche

" Selon l’étude menée par le Gnis, l’utilisation des semences certifiées s’amenuise pour la campagne 2014/2015. Avec une bonne récolte et une valorisation moindre des céréales, l’utilisation des semences fermières ne semble pas se tarir... "

 

Cliquez pour lire l'article sur le site de La Dépêche

Vidéos

videos

11.03.2021
Catégorie : videos
Posté par : admin
02.12.2013
Catégorie : videos
Posté par : admin